11 décembre 2019

Sans le soleil exactement...

"Midi" Technique mixte sur toile. 120 x 100 cm.  © OD 2019


 "Jamais le soleil ne voit l'ombre." Léonard De Vinci

Disparu voilà un mois derrière Pétarel.... réapparaîtra mi-février... ou tous les jours sur Le Roux et Colombeugnes juste après le tunnel des Arraches... mais pas encore sur la petite chapelle Saint-Sebastien de la Loubière.

29 novembre 2019

Un abîme ordonné

"Simulacre #01", extrait. Techn. mixte sur canevas. 120x130 cm. © OD 2019

Dans "Le Rossignol de Keats", JL Borges nous dit : "Le platonicien sait que l'univers est, en quelque sorte, un cosmos, un ordre (un abîme ordonné !) ; cet ordre n'est peut-être, pour l'aristotélicien, qu'une erreur ou une fiction engendrée par notre connaissance incomplète". Les Grecs, les poètes, la post-modernité... le constat est là, et il nous faut maintenant en sortir. Mais comment ?

27 novembre 2019

Nouvelles routes

Vermeer, "La jeune fille au Turban"
(ou Jeune fille à la perle.) 1660, 46,5 x40 cm.

Les Gueux de Mer apportent l'indépendance aux Provinces-Unis, boutant l'Espagne catholique hors des Flandres... permettant aux "Hollandais" d'installer des comptoirs en Inde, au Danemark, en Russie... d'ouvrir une voie maritime Marseille-Amsterdam, drainant les biens méditerranéen hors de portée de Venise et de Gènes, de poser la première pierre de Niew Amsterdam...

Johannes Vermeer, lui, continue Caravage par l'entremise de l'Ecole d'Utrecht... cité frontière, non protestante, possiblement sudiste.

Rien dans l'art ne peut être séparer de l'histoire des hommes. Le dilemme est là. Raphaël est à Rome car Florence n'est plus apte à le financer, Michel-Ange ne sculpte plus faute de marbre papal... Qu'en est-il aujourd'hui ? de l'histoire ? et de l'art ?


9 novembre 2019

Blanc(k), la ligne barbare.

2020, quel chiffre !

La série "Blanc[k]" utilise une matière «donnée» pour se rapprocher du fait pictural.
Mon propos reste la recherche de la figure, au plus près des commencements.

5 novembre 2019

Ligne rouge

"Le concert" dernier tableau inachevée de Nicolas de Staël (1955),
huile sur toile, 350x600 cm.

Lu avec tristesse le récit de la dernière soirée de Nicolas de Staël dans "Le Prince Foudroyé".
Une demi-bouteille de Merlot générique en ce jour de neige en approche, mais tout de même...

29 octobre 2019

Le grand Sommeil (noir) du Greco

 Jean-Paul Marcheschi, une œuvre d'aujourd'hui qui nous sauve du temps.

Par la magie des traces filées, de Byzance à Cimabué, de Masaccio au Maniérisme, de Pontormo au Greco...

30 septembre 2019

Retour au chaos

Cimabue "Le Christ moqué" 25,8 x 20,3 cm,
peinture à l’œuf et fond d’or sur panneau de peuplier.
Peinte en 1280, découverte en 2019 dans la cuisine d'une maison de l'Oise.

Demain commence l'organisation de mon "numérisme". Entreprise sans doute nécessaire à l'unité d'une démarche.

15 septembre 2019

Clôture de la saison



A Serres Lez'Arts avec le RéseauArtsVisuels05 du 20 au 21 septembre 2019. Vernissage le vendredi 20 à 18h. Le Réseau est invité et sera présent au CEM, sortie du village vers Nyons.  

https://www.facebook.com/olivier.dalmon

18 août 2019

Aspérité, Altérité

Atelier Ephémères de la ville de Gap, Réseau Arts Visuels 05. Eté 2019.

Du lundi 19 au Samedi 24 août 2019, 10/12h, 15/18h. Vernissage le mardi 20 à 18h. 😀

7 août 2019

Ecri-cité





Salle de la Mairie. Villar Loubière, Hautes-Alpes.
Du samedi 10 au Vendredi 16 Août, de 15h à 19h.
Vernissage le samedi 10 à 18h.


7 juin 2019

Work in Process

"Assomption à Venise d'après Ziem" Technique mixte sur toile. 100x80 cm. OD © 2019

23 avril 2019

Godard



"La vrai condition de l'homme, c'est de penser avec ses mains." 

Jean-Luc Godard, 2018.

In "Le livre d'images", sur un écran du "Chien Andalou" de Luis Buñuel, sur un cri d'Antonin Artaud, et sur quelques images d'Anna... et de "Salo ou les 120 jours de Sodome"... des "Carabiniers"...

Qu'est ce qui est émouvant ? sa voix vieille ? ses images qu'il n'a pas tournées ? celles qu'il a tournées ? ce qu'il ne montre pas ?

22 avril 2019

Springest

Silent Spring #15 - Technique mixte/canevas - 40x2/120 cm OD © Avril 2019 

5 avril 2019

Chez Bergougnan, professeur aux Beaux-Arts de Toulouse.

"Vue de Tolède". Raoul Bergougnan.
"Le Christ et les deux larrons". Raoul Bergougnan.

" Bergougnan a succédé à Grandidier, comme professeur à la classe d’atelier libre, quand ce dernier entendit l’appel du grand large. Son enseignement est subtil, tout en nuances, et profond dans sa discrétion même. Discrétion, c’est d’ailleurs le terme qui caractérise le mieux cet artiste. Bergougnan offre l’exemple très rare de ces artistes vivant en Province (et de ce fait trop souvent occultés) et réalisant une œuvre originale et nullement marquée par des poncifs d’école ou d’époque. Son œuvre est de celles qu’il est difficile de situer, car elle n’est réaliste qu’en apparence. Ce n’est pas non plus une référence à sa Toulouse natale qui permet de situer Bergougnan, car on chercherait en vain un reflet classique de la cité rose dans ses belles toiles silencieuses et lourdes de mystère. L’artiste a son monde lui, son univers propre qu’il délivre et nous révèle par de subtiles harmonies de gris colorés. À travers un motif urbain ou une nature morte composée d’humbles objets, perce un secret état de sensibilité. État vécu par l’artiste dans le silence de son atelier et qu’il nous donne à ressentir intensément par la sûreté même de son art.

Car Bergougnan est de ceux - rarissimes - qui ne trichent jamais. Les moyens du bord, c’est-à-dire ceux de la peinture, lui suffisent, non seulement pour nous convaincre de sa vérité propre mais pour nous « posséder » au sens magique du terme. Tout tableau créé par cet artiste est à la base une précise, savante, minutieuse architecture de lignes. Cette armature disparaît sous la couleur, mais demeure omniprésente et assure son unité profonde à la composition chromatique définitive. En Bergougnan s’incarne un des mystères les plus profonds de l’art. Il est de la famille de ces poètes et de ces peintres qui nous apprennent que l’objet le plus banalisé par l’usager, et certains sites sans cachet apparent recèlent toute une symphonie de rumeurs sourdes et profondes jamais perçues avant que leur pinceau ou leur stylo n’ait tracé le signe révélateur qui les délivre."

Robert Aribaut (Esprit nomades)




#01 / Felix Denax

Après avoir été l'élève de Raoul Bergougnan, Félix Denax rejoint ensuite l’Académie de la Grande Chaumière à Paris. En 1964 il obtient une bourse de la ville de Toulouse, lui permettant de faire un voyage en Italie.

Dès son retour en France l'année suivante, Félix Denax devient professeur aux Beaux-Arts de Toulouse, sa ville natale, poste qu’il occupe jusqu’à sa mort. En parallèle, son œuvre est exposée pour la première fois à la Galerie d’Art à Luchon, amorçant ainsi une carrière de peintre qui le fera connaître nationalement.




30 mars 2019

Silent Spring

A la petite toscane de Gagnaia di Cavarzano, provincia di Prato,
qui gardait les pecore, pieds-nus, en chantant.



« Nous nous trouvons à l'orée d'un monde inquiétant. [...] Dans cet univers, la forêt enchantée des contes de fées laisse place au bois sombre où il suffit de mâcher une feuille, de sucer une goutte de sève pour être foudroyé. C'est un monde où la puce meurt d'avoir mordu le chien, où l'insecte est asphyxié par l’arôme de la plante, où l'abeille rapporte à sa ruche un nectar empoisonné, et fabrique du miel vénéneux. »
Silent Spring (Le printemps silencieux).
Rachel Louise Carson, 1962.

8 janvier 2019

Montagnes et trois forêts intérieures



Exposition, Gap, Hôtel de Ville. Du 17 au 23 janvier 2018. De 10h à 18h.
"Montagnes et trois forêts intérieures". Olivier Dalmon, Peintures.


" Le secret de l'action, c'est de commencer." Alain... 

Brume, idées... cet automne, je n'ai pas mené à bien beaucoup de projets, mais j'ai tellement commencé !

O. Dalmon